Toute l'actualite de la finance et de la gestion du patrimoine en France

❌
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 4 août 2020Vos flux RSS

La Banque Postale : Ma French Bank séduit 200 000 clients en moins d'un an

La banque 100% mobile de La Banque Postale, Ma French Bank, lancée fin juillet 2019, a séduit près de de 200 000 clients au 30 juin. Pour continuer à...

Aides à domicile : 1 000 euros de prime « avant Noël », promet Macron

Emmanuel Macron a annoncé mardi que l’Etat et les départements allaient débloquer 160 millions d’euros pour verser une prime exceptionnelle Covid aux...

La Banque Postale : des résultats record suite à l'intégration de CNP Assurances

La Banque Postale a acté au premier semestre l'intégration de CNP Assurances dans son giron, opération qui lui permet de devenir un bancassureur...

Plombée par la crise, La Poste sauve ses résultats grâce à la bancassurance

Par Romain Gueugneau et Denis Fainsilber
Sans l'intégration de CNP Assurances, rendue possible par le rapprochement avec La Banque Postale en mars, le groupe public aurait accusé de lourdes pertes au premier semestre. Le confinement et le ralentissement de l'activité économique liés à la crise ont plombé les résultats dans le courrier.

Apple Pay, Google Pay… L'appli de paiement mobile Boon va fermer

Le « programme boon » va fermer ses comptes le 3 octobre 2020, comme l’a annoncé le service de paiement hier. Pourquoi ? « En raison de la situation...

La Poste évite une perte au 1S grâce à l'intégration de CNP Assurances

L'intégration de CNP Assurances a permis à La Poste d'éviter une perte historique due au coronavirus au premier semestre, le groupe public affichant...

Portée par CNP Assurances, La Banque Postale supporte la crise au 1S

La Banque Postale a acté au premier semestre l'intégration de CNP Assurances dans son giron, opération qui lui permet de devenir un bancassureur...

L'élan de la Bourse de Paris se tasse (+0,12%)

La Bourse de Paris évoluait en légère hausse (+0,12%) à mi-séance mardi, confiante sur les indicateurs de l'activité économique même si elle a réduit...

Crédit immobilier : les taux se replient en juillet

Selon l'observatoire Crédit Logement/CSA, les taux des crédits immobiliers se sont en moyenne é ...

PlayStation : moins de 500 euros pour la PS5

Oups ! Carrefour a dévoilé par mégarde ce qui devrait être le prix de la PlayStation 5, dont la sortie est attendue avec impatience par une foule de...

Société Générale : nouveau chamboulement à la direction

Le groupe bancaire Société Générale a annoncé mardi la nomination d'une nouvelle équipe de direction sous la houlette du directeur général Frédéric...

L'Agence France Trésor suspend le statut SVT de Morgan Stanley

L'Agence France Trésor a annoncé avoir suspendu pour au moins trois mois le statut de Spécialiste en valeurs du trésor (SVT) de la banque Morgan...

L'Agence France Trésor suspend le statut SVT de Morgan Stanley

L'Agence France Trésor a annoncé avoir suspendu pour au moins trois mois le statut de Spécialiste en valeurs du trésor (SVT) de la banque Morgan...

Crédit immobilier : les taux repartent à la baisse

Le taux moyen des crédits immobiliers a baissé en juillet, alors qu'il tendait à augmenter depuis le début de la crise, mais les banques ont...

La Bourse de Paris toujours bien orientée (+0,74%)

La Bourse de Paris évoluait en hausse de 0,74% mardi, encore ragaillardie par des indicateurs montrant une progression de l'activité économique...

Crise : le report de paiement de 21,1 milliards d'euros de cotisations sociales, une double lame à venir

Par FranceTransactions.com (avec AFP)
Les reports de cotisations sociales accordées aux entreprises et aux travailleurs indépendants en France depuis le début de la crise sanitaire s'élèvent 21,1 milliards d'euros, a rapporté mardi l'Urssaf. Des charges qu'il faudra bien payer un jour...

Versements programmés en assurance vie : quels avantages ?

Versements programmés en assurance vie : quels avantages ?
2020-08-04 07:44:00



L’assurance vie reste le placement préféré des français pour de nombreuses raisons. Pour n’en citer qu’une, l’adaptabilité de la gestion de son contrat en particulier dans le timing d’investissement en unités de compte. Les marchés oscillent de manière volatile et personne n’est à l’abri d’une baisse ou d’une crise majeure, comme celle des subprimes en 2008.

Le fait de mettre en place des versements programmés et réguliers est une solution solide et efficace pour faire face aux variations. En effet, ce dépôt d’argent, selon les objectifs et les capacités d’épargne, permet de lisser la performance des marchés financiers sur la durée. Mais ce n’est pas le seul avantage. En tant qu’épargnant, vous devez penser au versement programmé pour une épargne gagnante.

Un versement programmé mensuel, par exemple, vous pousse à épargner régulièrement mais surtout automatiquement. Ainsi, vous vous constituez une épargne forcée. Attention : “forcée” ne signifie pas que votre argent est bloqué. A tout moment, vous pouvez stopper ou modifier ces versements programmés et votre argent investi est également disponible ! Un besoin d’argent inattendu et hop, vous faites un rachat partiel sur votre contrat.

Une mise en place simple

La manoeuvre est assez intuitive et permet d’être libre dans le choix de ses versements. La plupart des contrats d’assurance-vie ont intégré ce principe de versements programmés. Pour se faire, il suffit que l’épargnant choisisse, parmi différents critères, son mode de fonctionnement. Il est possible, à tout moment, de modifier certains paramètres de ce versement.

Une gestion souple

La périodicité dépend des contrats. Votre versement régulier peut être mensuel, trimestriel, semestriel ou encore annuel. Il se peut qu’un minimum de versement soit imposé, mais en général, au-delà d’une dizaine d’euros, le détenteur du contrat est libre. La plupart du temps, ce montant varie en fonction de la périodicité choisie. Les supports d’investissement et leur répartition sont à réfléchir. L’univers est large : fonds en euros dont le capital est garanti, ou bien unités de compte. Cependant, certains contrats n’acceptent pas de versements programmés sur des fonds immobiliers (SCPI, SCI) ou de capital risque (Private equity).

A chaque date échue, le montant indiqué sera débité du compte courant de l’épargnant vers le ou les supports sélectionnés. Communément, les assureurs demandent une autorisation de prélèvement SEPA ainsi qu’un RIB lors du premier versement afin d’automatiser la procédure.

Des modifications rapides et gratuites

Il est tout à fait possible d’augmenter ou de diminuer la somme désirée, voire même de la supprimer selon sa santé financière. Même en présence d’un virement programmé, le versement libre reste accessible. La répartition entre les supports peut être modifiée à tout moment.

Les assureurs ne facturent aucun frais complémentaire pour mettre en place des versements programmés dans un contrat d’assurance vie. Et même si des modifications, des suspensions ou des suppressions sont faites, le service reste gratuit. Chez Patrimea, nous n’appliquons aucun frais d’entrée sur les versements.


 

Les raisons d’opter pour ce type de versement

A la place d’investir une seule fois et de manière plus ou moins aléatoire, le versement programmé permet d’anticiper sur son épargne.

Conserver toute la maîtrise de son contrat d’assurance-vie

Faire travailler son argent est une des motivations principales de tout épargnant. Au lieu d’attendre la fin du mois pour savoir si oui ou non un versement est envisageable sur le contrat d’assurance-vie, une somme d’argent est automatiquement dédiée. C’est un bon moyen de faire fructifier son argent sans être soumis à une potentielle tentation. Dès le départ, les efforts d’épargne sont automatisés.

Le versement automatisé est un véritable outil de gestion pour optimiser ses investissements sur le long terme. Dans le cadre d’une situation financière stable, l'épargne se fait de manière naturelle, il n’y a plus besoin d’y penser et il est même envisageable d’en contrôler le rythme.

Il est possible que des changements de situation interviennent. Grâce au système de programmation de versements, vous pouvez suspendre, arrêter ou modifier selon les termes du contrat. La main est conservée peu importe les aléas de la vie. Il y a un véritable intérêt à s’adapter au quotidien de l’épargnant et de rendre la procédure simple et souple.

Lisser les effets des marchés financiers

Effectuer des versements programmés sur des unités de compte permet grandement d’appréhender l’impact des marchés financiers. La solution réside dans la valeur d’achat moyenne, des différents supports, qui se voit lissée. Le constat est souvent le même au niveau du comportement des épargnants. La tendance consiste à investir dans les actions lorsqu’elles entrent dans une dynamique de hausse durable, puis à se retirer lorsqu’elles baissent. Mais personne n’est capable d’investir au plus bas, et vendre au plus haut.

Pourtant, placé au mauvais moment, votre capital peut subir une perte. Ce phénomène risqué est apparenté au “market timing”. C’est à dire, investir sur les marchés au moment le plus opportun. Les versements programmés atténuent les risques car l’argent n’est pas investi d’un seul coup. C’est une action progressive dans le temps car sur le long terme, le moment d’entrer sur les marchés n’a plus vraiment d’importance. En effet, les points d’entrée sont diversifiés et l’exposition aux aléas du marché est réduite.

L’investissement progressif, par le prisme de versements réguliers, est assez intéressant dans la mesure où il est possible de profiter de la variation du cours, à défaut de la subir. A savoir que, quand les marchés sont hauts, le nombre d’unités de compte acquises est plus élevé. A contrario, ce nombre est plus important lorsque les marchés sont bas.


Les bénéfices de commencer au plus vite

Il faut toujours penser l’épargne sur le long terme. Les versements réguliers sont synonyme d’accroissement et de constitution de capital. Cette procédure se fait en douceur, donc plus elle est engendrée tôt, plus elle sera rentable et sereine pour l’épargnant.

Par exemple, monsieur Dupont investit 5 000 euros dans une unité de compte à dominante “actions” sur les marchés financiers en Europe. Une baisse de 20% apparaît rapidement. L’investissement de monsieur Dupont a perdu 1 000 euros et se retrouve en mauvaise posture en attendant une nouvelle hausse.

Madame Blanc décide de mettre en place des versements programmés de 500 euros tous les trois mois. La chute de 20% des marchés arrive entre le premier et le second versement. La perte est de 100 euros, puisqu’elle concerne uniquement les 500 euros placés lors du premier versement. Elle aura également beaucoup plus de chance de profiter d’un éventuel rebond futur grâce à ses versements réguliers.

Les investissements sur les contrats d’assurance vie sont des facteurs de risque sur la durée. Afin d’y remédier et d’en optimiser le côté rentable, une stratégie efficace est à mettre en place. Cela passe par un accompagnement personnalisé sur du long terme. Instaurer des versements programmés à votre contrat d’assurance vie c’est adapter son épargne à ses projets et ses moyens, N’hésitez pas à vous rapprocher d’un de nos conseillers si vous avez la moindre question.
 

En difficulté, Société Générale renouvelle son équipe de direction

Par Gabriel Nedelec
L'équipe des directeurs généraux délégués, composée de quatre dirigeants, va être réduite à deux membres. En outre, la banque de La Défense désigne une « nouvelle génération » de directeurs généraux adjoints avec qui Frédéric Oudéa espère redresser la banque.
❌