Toute l'actualite de la finance et de la gestion du patrimoine en France

❌
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 27 septembre 2021Blog news

En route pour Glasgow – La question de la neutralité carbone

Par Philippe Waechter

Le concept clé de l’Accord de Paris pour que la température du globe converge vers 1.5°C dans la durée est celui de la neutralité carbone.
L’idée est que les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) doivent être compensées à l’échelle globale pour que le solde net entre émissions et leur retrait soit nul. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut plus rien émettre mais que toute émission doit avoir un retrait en contrepartie. C’est à cette condition, répétée dans le récent rapport du GIEC, que sera limité le risque de divergence par rapport à une température qui se situerait de façon durable à 1.5°C au-dessus de la moyenne préindustrielle.

Il existe des façons naturelles d’absorber le CO2 et les autres GES. La forêt et les océans sont des puits qui absorbent le carbone mais on constate qu’ils sont insuffisants pour faire face au volume émis en raison du développement économique. L’exemple islandais récent tend à le prouver. Jamais jusqu’à présent l’échelle de ces technologies n’a été satisfaisante.

La neutralité carbone est conditionnée par la mise en œuvre de politiques convergentes au sein de chaque pays ou partie. Chacun doit s’engager à adopter la stratégie la plus efficace pour s’assurer de la réalisation de la neutralité carbone globale.

Lors de l’Accord de Paris, en 2015, chaque pays s’était engagé sur une trajectoire cohérente avec cette neutralité carbone. Cet engagement est à revoir tous les cinq ans en fonction des progrès réalisé ou des manquements constatés.
C’est la mesure de cet engagement pays par pays qui est au cœur de la COP26 qui se réunira à Glasgow du 1er au 12 novembre (décalée d’un an en raison de la pandémie).

Jusqu’à présent, la trajectoire suivie par les émissions ne se cale pas sur la bonne allure. Un rapport des Nations Unis publié à la fin septembre suggère que le compte n’y est pas encore. Selon les données disponibles, et en fonctions des engagements pris, les émissions de GES augmenteraient de 16% entre 2010 et 2030.

Pour converger vers la trajectoire menant à une hausse de 1.5°C au-dessus de la moyenne préindustrielle, il faudrait une baisse de ces émissions de 45% entre 2010 et 2030. Les pays sont loin du compte.
Dans le rapport de l’ONU, la trajectoire constatée mènerait vers une température de 2.7°C au-dessus de la moyenne préindustrielle, bien éloigné de la valeur souhaitée de 1.5°C.

Les comportements ne sont pas homogènes et certains pays se comportent mieux que d’autres. Cependant, l’objectif ne peut être que global. Chacun doit faire les efforts nécessaires même si les autres prennent du retard. Mais il faudra que tout le monde converge.

Cette question de la neutralité carbone met en exergue l’opposition entre les tenants du techno-optimisme et les tenants de la décroissance pessimiste.
Pour les premiers, l’idée est que l’on trouvera toujours une solution aux problèmes posés. Soit le basculement des énergies fossiles vers les énergies renouvelables se fera plus vite qu’anticipé en raison de technologies nouvelles, soit parce que la technique de la séquestration de CO2 fera un bond en avant très rapidement. De la sorte, la technologie permettrait de faciliter la convergence et d’atterrir sur la bonne allure. Il y a implicitement l’idée que l’homme s’est toujours sorti des mauvaises passes. La technologie en serait.
Du coté des décroissants pessimistes, le modèle de développement est trop conditionné à l’utilisation des énergies fossiles et à l’incapacité de sortir de cette situation. Pour limiter le réchauffement de la température moyenne du globe, il faut réduire la production globale afin de contraindre les émissions de GES. L’insuffisance des technologies pour séquestrer le CO2 est un élément clé de cette réflexion qui semble d’un autre âge.

Au delà de ces postures, l’enjeu est la baisse de l’utilisation des énergies fossiles. Selon l’Agence Internationale de l’Energie, il faudrait, pour réaliser la neutralité carbone que la consommation des énergies fossiles tombe à 20% de la consommation en 2050. En 2020, selon les chiffres de BP, la consommation d’énergies fossiles représentait 83% de la consommation totale d’énergie. L’histoire montre que la décrue dans l’utilisation des énergies fossiles est très lente. En 1965, la part était de 94%. Il aura fallu 55 années pour que celle ci se réduise de 10%.

Dans le rapport de l’IAE, il est indiqué que 90 % de l’électricité devra, en 2050 lors de l’atteinte de la neutralité carbone, être d’origine renouvelable dont 70% pour le solaire et l’éolien, le reste étant d’origine nucléaire. C’est une rupture profonde et durable par rapport à la dynamique issue de la révolution industrielle.

Il est encore indiqué dans ce rapport que la technologie qui permettra d’atteindre ces objectifs mais aussi celle qui permettra d’absorber le carbone et de la séquestrer n’existent pas encore. Outre la question du stockage se pose celle de la taille des installations génératrices d’énergie. Le solaire et l’éolien occupent une surface considérable bien supérieure à celle des énergies fossiles pour un rendement énergétique plus faible. Il faut donc investir massivement pour que ces technologies se transforment et gagnent en performance. Les investissements massifs ont été insuffisant depuis le rapport Stern d’octobre 2006. Plus on tarde, plus le coût associé est fort.

L’allocation de ressources doit rapidement être bousculée si l’objectif global est celui de la neutralité carbone. Il faut agir rapidement, bousculer l’économie pour que cette neutralité carbone devienne tangible. Elle ne l’est pas encore. Il faut une mise en œuvre rapide et des investissements considérables du secteur privé et du secteur public. Nous n’avons plus le temps d’en reporter l’exécution.

La neutralité carbone est un concept clé pour la stabilisation du climat. Mais pour qu’il se matérialise il faut que les gouvernements s’engagent réellement sur ce chemin, ce qui n’est pas le cas, et que les investissements et les innovations deviennent réalité, on en est encore loin.
2050 est une échéance proche et les manifestations du changement climatique sont déjà nettement perceptibles. L’opportunité est à Glasgow pour changer de tempo.

Le post est disponible en version pdf

Location meublée : Éviter une imposition catastrophique grâce au crédit immobilier hypothécaire !

Par Guillaume FONTENEAU

La location meublée, exercée à titre professionnelle (LMP) ou non professionnelle (LMNP) est définitivement un régime fiscal attrayant pour celui qui ambitionne d’investir dans l’immobilier...

The post Location meublée : Éviter une imposition catastrophique grâce au crédit immobilier hypothécaire ! first appeared on Le blog Patrimoine.
À partir d’avant-hierBlog news

Crédit immobilier : La tendance des meilleurs taux immobiliers pour Octobre 2021.

Par Guillaume FONTENEAU

La situation est vraiment étonnante pour les observateurs des taux de crédit immobilier : Les taux sont incroyablement faibles pour tous les candidats emprunteur, mais...

The post Crédit immobilier : La tendance des meilleurs taux immobiliers pour Octobre 2021. first appeared on Le blog Patrimoine.

Bourse : Le CAC40 est mûr pour une consolidation, mais on ne sait pas quand !

Par Guillaume FONTENEAU

Il y a quelques mois, je vous ai proposé un schéma qui présente de manière très grossière ma vision de l’investissement en actions. Le voici...

The post Bourse : Le CAC40 est mûr pour une consolidation, mais on ne sait pas quand ! first appeared on Le blog Patrimoine.

Le classement des meilleures stratégies pour investir en immobilier locatif en 2022 ?

Par Guillaume FONTENEAU

Depuis quelques mois, nous avons initié une série d’articles consacrée à la rentabilité de l’investissement immobilier locatif. Dans ces 6 articles, nous avons réalisé des...

The post Le classement des meilleures stratégies pour investir en immobilier locatif en 2022 ? first appeared on Le blog Patrimoine.

Crédit immobilier : AERAS niveau 2 pour votre assurance emprunteur : quelles solutions ?

Par Geoffroy ROQUES - Courtier en assurance emprunteur

– Un article écrit avec expertise par Geoffroy ROQUES, courtier en crédit immobilier spécialisé dans les risques aggravés de santé. Le passage au niveau 2...

The post Crédit immobilier : AERAS niveau 2 pour votre assurance emprunteur : quelles solutions ? first appeared on Le blog Patrimoine.

Économie : Apprendre à être moins dépendant de la Chine. Un mal pour un bien.

Par Julien Bonnetouche

La précipitation des derniers événements dans la politique internationale vis à vis de la Chine doit nous donner l’occasion interroger sur le monde commercial de...

The post Économie : Apprendre à être moins dépendant de la Chine. Un mal pour un bien. first appeared on Le blog Patrimoine.

Immobilier : Cette incroyable crise du logement qui se prépare dès 2025 !

Par Guillaume FONTENEAU

Entre l’adoption d’un nouveau DPE qui semble dégrader la notation énergétique des logements et l’interdiction de louer un logement dont l’étiquette énergétique serait E (à...

The post Immobilier : Cette incroyable crise du logement qui se prépare dès 2025 ! first appeared on Le blog Patrimoine.

En route pour Glasgow – De l’Accord de Paris à la COP 26

Par Philippe Waechter

Le prochain rendez-vous sur le climat aura lieu à Glasgow en Écosse du 1er au 12 novembre.
Ce sera la première réunion des gouvernements, trois mois après la publication du rapport du GIEC sur le climat.
Cette grande conférence est très attendue. D’abord parce qu’elle se situe 5 ans après l’Accord de Paris sur le climat et que 5 ans est une échéance clé dans l’Accord. Ensuite, le rapport du GIEC indique la nécessité d’agir très vite et de façon brutale pour rester dans les objectifs fixés par l’Accord de Paris…….La suite à écouter dans le podcast

La transcription du podcast est disponible en format pdf

[ÉDITO] Violente hausse des prix de l’immobilier, effet richesse et croissance économique.

Par Guillaume FONTENEAU

Après presque 15 années d’un marché immobilier déprimé par la crise de 2008, les années 2020/2021 semblent bien marquer le retour de l’euphorie immobilière telle...

The post [ÉDITO] Violente hausse des prix de l’immobilier, effet richesse et croissance économique. first appeared on Le blog Patrimoine.

Defi6% : Pour l’instant tout va bien mais attention à la Chine…

Par arnaudsylvain

– Avertissement : le « Défi 6 % » est une initiative pédagogique qui vise à montrer qu’une prise de risque maîtrisée permet d’obtenir un rendement supérieur à celui...

The post Defi6% : Pour l’instant tout va bien mais attention à la Chine… first appeared on Le blog Patrimoine.

Crédit immobilier : Contourner les normes du HCSF pour investir dans l’immobilier locatif ?

Par Guillaume FONTENEAU

Le HCSF vient de confirmer l’application obligatoire des règles d’endettement maximum dont le principe était posé depuis le début de l’année 2020. Dorénavant, ce ne...

The post Crédit immobilier : Contourner les normes du HCSF pour investir dans l’immobilier locatif ? first appeared on Le blog Patrimoine.

Succession : Comment organiser une transmission égalitaire entre vos enfants.

Par Guillaume FONTENEAU

La très grande majorité des parents souhaitent transmettre leur patrimoine de manière parfaitement égalitaire entre leurs enfants. Une égalité qu’il n’est pas toujours facile à...

The post Succession : Comment organiser une transmission égalitaire entre vos enfants. first appeared on Le blog Patrimoine.

Location meublée : Cotisations sociales à l’URSSAF ou prélèvements sociaux ?

Par Guillaume FONTENEAU

Essayons dans cet article de clarifier le traitement social de l’activité de location meublée, qu’elle soit exercée sous le statut de loueur en meublé professionnel...

The post Location meublée : Cotisations sociales à l’URSSAF ou prélèvements sociaux ? first appeared on Le blog Patrimoine.

Immobilier locatif : Déclaration des loyers sur impôts.gouv et réforme de la taxe foncière.

Par Guillaume FONTENEAU

Le prochaine révision des valeurs locatives cadastrales se prépare. La machine est lancée. Après le vote de cette révision à l’occasion de la loi de...

The post Immobilier locatif : Déclaration des loyers sur impôts.gouv et réforme de la taxe foncière. first appeared on Le blog Patrimoine.

Non- résident / Expatrié : Comment obtenir un crédit immobilier ?

Par Guillaume FONTENEAU

Obtenir un accord de financement et plus généralement, trouver une banque qui acceptera de financer votre investissement immobilier n’est jamais simple pour les non-résidents et...

The post Non- résident / Expatrié : Comment obtenir un crédit immobilier ? first appeared on Le blog Patrimoine.

L’impulsion chinoise s’essouffle

Par Philippe Waechter

La conjoncture allemande est soumise au ralentissement chinois comme le montre la contribution de la Chine à la croissance annuelle des exportations allemandes.


Depuis le début de l’année 2021, une des raisons de l’embellie outre-Rhin venait de la reprise des importations chinoises. Cela avait été le grand sujet de 2020, la Chine exportait beaucoup mais n’importait que de façon très limitée. De la sorte, l’Empire du milieu pénalisait la reprise mondiale. La dynamique s’est inversée à la hausse en 2021. En mai 2021, la contribution de la Chine aux exportations allemandes était proche de celle observée lors de la reprise après la crise financière.
C’était le point haut de l’impulsion chinoise à l’activité allemande.
Depuis le mois de mai, l’impulsion se réduit.
Le profil est proche mais un peu décalé pour l’Asie hors Chine.
Le cumul des deux contributions montre un fort ralentissement. Il faut que l’Allemagne et l’Europe prennent le relais. C’est peut être à terme l’enjeu d’une dynamique plus intégrée en Europe pour rendre la croissance plus autonome. Ce sera un des points à surveiller après les élections allemandes du 26 septembre.

Immobilier locatif : Cumuler la loi PINEL et location meublée (LMNP) pour booster le taux de rendement

Par Guillaume FONTENEAU

Initiée au cœur du printemps, nous poursuivons aujourd’hui notre série d’articles consacrés au taux de rendement de l’investissement immobilier locatif. Il s’agit d’essayer de déterminer...

The post Immobilier locatif : Cumuler la loi PINEL et location meublée (LMNP) pour booster le taux de rendement first appeared on Le blog Patrimoine.

France – Ok pour l’emploi mais quid de la productivité !!!

Par Philippe Waechter

L’emploi salarié est, à la fin du deuxième trimestre, plus élevé qu’en 2019 et les emplois créés sur les 6 premiers mois de 2021 effacent les emplois perdus de 2020.
Mais cela se fait au prix d’une productivité à l’allure médiocre. Sans redressement de celle ci c’est le pouvoir d’achat qui trinquera in fine.

❌