Toute l'actualite de la finance et de la gestion du patrimoine en France

❌
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierhttp://globalix.fr/rss.xml

Inde : le déferlement d'une nouvelle vague de contaminations plonge le pays dans l'incertitude

Par admin

par Sophie Wieviorka, Economiste Asie (hors Japon) chez Crédit Agricole

La nouvelle vague de contaminations qui déferle actuellement sur l’Inde atteint des niveaux incontrôlables. La semaine dernière, près de deux millions de nouveaux cas ont été détectés. Un chiffre – probablement sous-estimé – qui devrait être largement dépassé cette semaine, puisque plus de 350 000 nouveaux malades sont comptabilisés par jour.

Partout, les moyens manquent : pénurie de lits d’hôpitaux, notamment dans les plus grandes villes du pays, de matériel médical, d’oxygène et même de place dans les crématoriums où les corps sont brûlés à la chaîne. Le rythme de contamination est trois à quatre fois plus rapide que lors de la vague d’août/septembre dernier.

Mondialisation: 

Allocation : le Japon pourrait remporter la médaille d'or de la reprise

Par admin

par Erik L. Knutzen, CIO Multi-classe d'actifs chez Neuberger Berman

Grâce à des fondamentaux de production solides et à l'évolution des comportements à l'égard des actionnaires, les investisseurs internationaux pourraient se tourner vers le Japon, alors que les JO auront lieux à guichet fermé.

Depuis l'été dernier, notre Comité d'allocation d'actifs a modifié son positionnement en faveur d'une exposition à la reprise économique après la crise du coronavirus.

Cette évolution a des répercussions régionales, mais aussi sectorielles et sur les classes d'actifs. En général, lorsque l'appétit pour le risque est élevé ou qu'un nouveau cycle économique se met en place, notre Comité se tourne de plus en plus vers les marchés extérieurs aux États-Unis, à savoir les places industrielles d'Europe et d'Asie et les producteurs de matières premières du monde émergent.

Marchés Financiers: 

La reflation n’est pas finie

Par admin

par Esty Dwek, Responsable de la stratégie de marchés de Natixis Investment Managers Solutions

Les perspectives de croissance mondiale continuent de s'améliorer, avec l'accélération des vaccinations en Europe, le boom de l'économie américaine et la croissance chinoise toujours en forte hausse. En dépit de confinements prolongés, les données européennes ont été meilleures que prévu et la deuxième moitié de l'année devrait connaître une forte reprise, alimentée par une demande « en attente » et le Fonds de relance européen. Les États-Unis, qui ont quelques mois d’avance en termes de réouverture, continuent de dépasser les attentes, grâce à des mesures plus souples et à un soutien budgétaire massif.

Marchés Financiers: 

Pressions subies par les sociétés technologiques chinoises : regain d’intérêt pour les actions value ?

Par admin

par Vera German, Gérante actions value chez Schroders

Les valeurs technologiques fortement valorisées dominent les marchés émergents, mais les récentes pressions politiques pourraient inciter les investisseurs à redécouvrir des segments du marché jusqu’ici délaissés.

L’introduction en bourse d’Ant Group en décembre l’année dernière aurait dû entrer dans l’Histoire. L’opération devait permettre de lever 37 milliards de dollars, valorisant Ant à plus de 313 milliards de dollars – la plus importante introduction en bourse jamais enregistrée.

De fait, la société devait être cotée à Hong Kong et Shanghai, plutôt qu’aux États-Unis sous forme de certificats de dépôt américains (ADR) comme c’est généralement le cas pour les sociétés chinoises (les ADR permettent de négocier les actions d’une société étrangère sur le marché américain).

Marchés Financiers: 

Le crypto-art : est-ce une bulle spéculative ou une révolution du marché de l’art ?

Par admin

par Anissa Najm, Gestionnaire Middle-Office, et Alexandre Hezez, Stratégiste Groupe chez Richelieu Gestion

Le marché de l’art a connu en ce début d’année 2021 un tournant après la vente d’une œuvre d’art numérique pour 69.3 millions de dollars chez Christie’s, le tout réglé en crypto monnaie. L’avancée de la blockchain dans l’art et l’arrivée de grands noms de l’industrie forcent à s’interroger sur ce phénomène qui ne pourrait être qualifié de révolution ou d’évolution que s’il s’inscrit sur la durée, prend en ampleur et se trouve reconnu comme tel par la société.

Marchés Financiers: 

Investir dans la reprise des infrastructures américaines

Par admin

par Stéphane Monier, Directeur des investissements chez Lombard Odier

Les États-Unis ont élaboré un plan de 2 250 milliards USD de dépenses pour moderniser les infrastructures et inverser six décennies de sous-investissement

Les dépenses étant réparties sur plusieurs années, nous ne nous attendons pas à une accélération permanente de l'inflation

La Chine continue de dépenser plus que le reste du monde et l'UE dispose d'un budget pour rénover ses infrastructures

Certaines entreprises bénéficieront du plan américain, tandis que d'autres risquent de souffrir d'un relèvement de l'impôt sur les sociétés. La sélection de titres est cruciale.

Marchés Financiers: 

Cap des 100 jours : Joe Biden dépasse les attentes

Par admin

par Christophe Foliot, Co-Directeur de la Gestion Actions chez Edmond de Rothschild Asset Management

Le mandat de Joe Biden à la tête des Etats-Unis a officiellement débuté le 20 janvier dernier. 100 jours plus tard, l’heure du tout premier bilan a sonné pour les marchés. Deux mots résument son action depuis sa prise de fonction : vitesse et précipitation.

Le 46ème président des Etats-Unis a donné le tempo d’une accélération sur tous les fronts. Tout d’abord, les marchés avaient anticipé un plan de relance massif, d’environ 1000 milliards de dollars, suite à la crise du Covid-19. Ils ont été décontenancés par l’ampleur du montant finalement acté le 10 mars dernier par le Congrès américain - 1900 milliards de dollars - grâce au seul soutien des Démocrates que Joe Biden a réussi à fédérer.

Politiques: 

Envolée des prix du carbone : une révolution passée inaperçue

Par admin

par Régis Bégué, Directeur de la gestion actions chez Lazard Frères Gestion

La tonne de CO2 n’a jamais été aussi onéreuse sur le marché du carbone européen. L’enjeu du développement durable prend désormais une dimension financière très concrète pour les entreprises. Pour les investisseurs, il est grand temps de s’y adapter.

Drôle d’animal que celui du marché du carbone. Créé en 2005, il reste méconnu des particuliers autant que des professionnels. Il ne s’agit pas d’un marché « classique » de titres (actions, obligations), ni d’un marché de matières premières (or, pétrole), mais d’un marché de « droits à émettre du CO2 ».

Innovation & Environnement: 

Joe Biden et le monde face au défi climatique

Par admin

par Philippe Waechter, Chef économiste chez Ostrum AM

Joe Biden a fait de la lutte contre le réchauffement climatique un de ses chevaux de bataille. L’objectif de neutralité carbone a l’horizon 2050 est très ambitieux compte tenu du retard pris durant les années Trump. Mais le président américain veut mettre des moyens considérables pour réduire les risques associés au climat. Il y voit d’abord une source d’innovations susceptibles de maintenir le leadership américain dans ce domaine et il y voit surtout un moteur majeur pour la création d’emplois dans la durée. Les américains reviennent au multilatéralisme sur cette question globale, remettant ainsi le climat au premier rang des préoccupations mondiales. Mais il faut aller très vite pour qu’il ne soit pas trop tard.

Innovation & Environnement: 

Dette émergente : Le Brésil, opportunités et risques actuels (et passés)

Par admin

par Gorky Urquieta, Co-Responsable de la dette émergente chez Neuberger Berman

La situation morose et les diverses erreurs se reflètent sans doute déjà dans les prix du marché. Le Brésil était récemment au cœur de l'actualité. Un mélange toxique de dysfonctionnement politique, de stress budgétaire et de COVID-19 a déclenché une dépréciation de sa monnaie et exercé une pression sur les taux au niveau local.

Mondialisation: 

Faut-il s'attendre à des séquelles post-pandémie ?

Par admin

par Jim Leaviss, CIO Fixed Income chez M&G Investments

Il est indéniable que le rythme de la reprise post-pandémique est désormais extrêmement soutenu, notamment au Royaume-Uni et aux États-Unis. L'Institute for Supply Management (ISM) a récemment constaté que le secteur américain des services, par exemple, a enregistré une croissance record en mars. Le sentiment d'optimisme s'accroît et la création d'emplois est forte - notamment dans les domaines sensibles à la Covid-19, comme l'hôtellerie. À mesure que les économies se débloquent, que les programmes de vaccination progressent et que les restrictions d'accès commencent à s'atténuer, les gens retrouvent le chemin des emplois dans le secteur des services.

Mondialisation: 

Chine : les raisons de la reprise de la croissance et les opportunités d’investissement

Par admin

par Lale Akoner, Stratégiste Marchés chez BNY Mellon Investment Management

La forte reprise en V de la Chine en 2020 était largement due à une hausse de l'investissement avec un retard dans la consommation et les services.

Les chiffres récents du premier trimestre 2021 reflètent l'effet de la normalisation des politiques sur la croissance intérieure : l'activité d'investissement sensible au crédit a déçu (en raison de la baisse du crédit et du resserrement des politiques de logement), mais on observe un rebond séquentiel de la consommation.

Nous nous attendons à ce que la reprise de la consommation et des services se poursuive grâce à la hausse des revenus, à l'amélioration des conditions du marché du travail et au prélèvement de l'épargne excédentaire de 2020.

Mondialisation: 

Le bitcoin comme or numérique : une perspective multi-actifs

Par admin

par Jeroen Blokland, Portfolio manager chez Robeco

Le bitcoin a atteint un niveau record avec une capitalisation boursière de plus de 1 000 milliards de dollars

Il est très différent des autres classes d’actifs en raison de ses caractéristiques extrêmes

D’après la recherche, une allocation de 1 % aux portefeuilles pourrait s’avérer efficace

Le bitcoin est souvent dénigré, considéré comme monnaie hautement volatile, mais cet or numérique pourrait avoir son utilité au sein d’un portefeuille multi-actifs.

La monnaie virtuelle a enregistré un niveau record de plus de 60 000 dollars en mars – alors qu’elle s’établissait à moins de 10 000 dollars il y a un an de cela – pour atteindre une capitalisation boursière de plus de 1 000 milliards de dollars.

Marchés Financiers: 

Taiwan est-il le cygne noir ?

Par admin

par John Plassard, Spécialiste en investissement chez Mirabaud

On cherche toujours quel pourrait être le fameux cygne noir ou black swan qui pourrait venir perturber les marchés. Taïwan pourrait être l’un d’entre eux. L’ile est effectivement au cœur de graves tensions entre la Chine et les États-Unis avec d’un côté des manœuvres militaires et de l’autre des menaces à peine voilées. Le mot « guerre » est de plus en plus prononcé ce qui n’est jamais une bonne chose. Pourtant les marchés n’en ont cure aujourd’hui se focalisant sur l’avancée de la campagne de vaccination. Synthèse et analyse d’une situation bien plus explosive qu’il n’y paraît.

a. Les faits

En janvier le porte-avions américain Theodore Roosevelt est entré en mer de Chine méridionale avec pour objectif affiché de promouvoir la liberté de navigation.

Mondialisation: 

La BCE dans la continuité

Par admin

par Franck Dixmier, Global CIO Fixed Income chez Allianz Global Investors

Lors de sa prochaine réunion du 22 avril, la Banque centrale européenne devrait réitérer son message de prudence.

Dans un contexte de perspectives de reprise économique retardées par les mesures de restriction sanitaire, la BCE peut justifier le maintien de sa politique monétaire ultra accommodante.

Cette réunion ne devrait pas avoir d’impact sur les marchés.

Les révisions à la baisse des perspectives de croissance économique en zone euro se généralisent. Du fait des restrictions sanitaires liées à la pandémie, même l’Allemagne a revu à la baisse ses prévisions, et prévoit désormais une croissance de 3,7% au lieu de 4,7% précédemment.

Politiques: 

Dette émergente : le Brésil, opportunités et risques actuels (et passés)

Par admin

par Gorky Urquieta, Co-Responsable de la dette émergente chez Neuberger Berman

La situation morose et les diverses erreurs se reflètent sans doute déjà dans les prix du marché.

Le Brésil était récemment au cœur de l'actualité. Un mélange toxique de dysfonctionnement politique, de stress budgétaire et de COVID-19 a déclenché une dépréciation de sa monnaie et exercé une pression sur les taux au niveau local.

Mondialisation: 

Déploiement des vaccins dans l'UE devrait passer à la vitesse supérieure

Par admin

Par Stéphane Monier, Directeur des investissements chez Lombard Odier

L'Union européenne s'apprête à accélérer les livraisons de vaccins contre le Covid-19 afin de créer une immunité au sein de ses populations, condition préalable pour que les principales économies de la zone euro renouent avec leurs niveaux d'avant la pandémie dès début 2022.

Marchés Financiers: 

La révolution fiscale américaine

Par admin

par Philippe Waechter, Chef économiste chez Ostrum AM

Joe Biden veut modifier en profondeur l’équilibre du financement du budget américain, en augmentant le taux d’imposition des entreprises.

Il veut rééquilibrer les contributions entre les ménages et les entreprises mais aussi réduire l’optimisation et l’évasion fiscale.

L’administration veut taxer les entreprises en fonction du lieu du chiffre d’affaires des entreprises et non des profits. Elle deviendrait alors collecteur d’impôts en dernier ressort.

Politiques: 

Les banques centrales face au changement climatique

Par admin

par William De Vijlder, Group Chief Economist chez BNP Paribas

Le changement climatique figure en tête de l’agenda des banques centrales depuis le discours fondateur de Mark Carney, gouverneur de la Banque d’Angleterre, à la Lloyds of London en 2015[1]. Il identifiait alors trois canaux par lesquels le changement climatique pourrait menacer la stabilité du secteur financier. Premièrement, le risque physique : les événements climatiques et météorologiques peuvent affecter les passifs des assurances et les actifs financiers en causant des dégâts matériels ou en perturbant le commerce.

Politiques: 

La crainte d'une bascule

Par admin

Par Benjamin Melman, Global Chief Investment Officer, Asset Management chez Edmond de Rothschild AM

On connaît la boutade : la théorie monétaire moderne (en anglais MMT pour Modern Monetary Theory) n’est ni moderne (elle s’apparente à un financement monétaire du déficit public « à l’ancienne »), ni monétaire (c’est sur la politique fiscale que portent les ajustements) et encore moins une théorie.

Marchés Financiers: 
❌